Notre métier, construire les meilleures conditions pour le vôtre.
Vous êtes ici > Actualité syndicale > Actualité des SCIV > Une réunion porteuse d'avenir

Une réunion porteuse d'avenir

Le 6 juin dernier, collaboratrices et collaborateurs de l'ensemble des SCIV et de la caisse de chômage OCS se sont pour la première fois réunis.

 

Se rencontrer pour mieux agir ensemble

Aussi bizarre que cela puisse paraître, la "Journée des SCIV" organisée le 6 juin dernier à Sion représentait une première: l'ensemble des collaboratrices et collaborateurs des SCIV et de la caisse de chômage OCS; dont les SCIV sont fondateurs, se sont retrouvés pour une journée placée sous le signe de l'échange d'expériences et de la convivialité.

Par leur histoire et leur culture, les SCIV forment un ensemble extrêmement décentralisé qui laisse une large autonomie à ses régions. Cette forte identité régionale est essentielle, car elle est gage de proximité avec nos membres et de connaissance précise des réalités locales. Il n'est reste pas moins que, du Chablais à Sierre, toutes les forces des SCIV défendent les mêmes valeurs et se battent pour les mêmes causes.

Cette journée en commun, destinée à devenir un rendez-vous annuel, marque l'importance que les SCIV accordent à l'esprit d'équipe pour le meilleur service à nos membres.

Pour la petite histoire, le concours de pétanque qui a agrémenté l'après-midi a été remporté par une triplette composée de l'Administrateur de la caisse de chômage OCS (Silvano Salvadori), d'un secrétaire syndical de Sion (Erik Nendaz) et d'un secrétaire syndical de Monthey (Rocco Zoppi).  

Une visite surprise très appréciée

Le Président des SCIV André Quinodoz, ancien député, a réservé une belle surprise aux participants de cette journée: rien moins que la visite amicale du nouveau Président du Grand Conseil, Grégoire Dussex. Celui-ci, qui nous rejoignait à l'heure de l'apéritif après une matinée passée à l'assemblée de l'Association valaisanne des entrepreneurs AVE, avait la meilleure des raisons de souligner dans son bref et sympathique discours la nécessité de partenaires forts engagés dans une vraie logique de dialogue. Il s'est également réjoui de voir réunies les forces des SCIV.