Notre métier, construire les meilleures conditions pour le vôtre.
Vous êtes ici > Actualité syndicale > Actualité des SCIV > Loi fédérale sur les heures d'ouverture des magasins

Loi fédérale sur les heures d'ouverture des magasins

Le sacrifice du personnel de vente sur l’autel des extensions des heures d’ouverture des magasins n’a pas eu lieu.
Les Syndicats Chrétiens du Valais (SCIV) sont pleinement satisfaits de la sage décision du 6 juin 2016 du Conseil des Etats de rejeter pour la deuxième fois et d’enterrer définitivement la loi sur l’ouverture des magasins (LOMag).

Conditions de travail

Chaque extension des heures d’ouverture des magasins impose au personnel d’être plus longtemps à disposition de l’employeur moyennant des journées de travail encore plus irrégulières et fragmentées et péjore ainsi les conditions de travail dans un domaine où il n’existe aucune CCT nationale ou cantonale. Par sa décision, le Conseil des Etats se montre ainsi attentif aux salarié-e-s du domaine de la vente et reconnaît la volonté populaire qui s’est à de nombreuses reprises exprimée contre l’extension des heures d’ouverture des magasins.

Respect de la souveraineté cantonale

La très grande majorité des cantons, dont le Valais, refusait que la compétence de légiférer sur les heures d’ouverture revienne à la Confédération. Les cantons peuvent, avec leurs réglementations, mieux répondre aux habitudes et spécificités régionales. Le Conseil des Etats, par son vote, a ainsi assumé son rôle de représentant des cantons.

 

Par contre, les SCIV continueront à s’engager dans la mise en place d’une convention collective de travail (CCT) pour le personnel de vente en Valais, même si à ce jour les négociations avec un des partenaires paraissent bien compromises.