Notre métier, construire les meilleures conditions pour le vôtre.
Vous êtes ici > Actualité syndicale > Actualité des SCIV > Le Conseil fédéral refuse à nouveau le congé paternité

Le Conseil fédéral refuse à nouveau le congé paternité

Après l’initiative populaire « Pour un congé paternité raisonnable – en faveur de toute la famille » (Initiative sur le congé paternité), le Conseil fédéral refuse aussi le contre-projet de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-CE). La nouvelle composition du gouvernement n’a manifestement pas conduit à une nouvelle approche puisqu’il n’appuie même pas la très modeste proposition du Parlement. Le Conseil fédéral ne reconnaît pas les besoins de la génération actuelle des parents.

Le Conseil fédéral ne semble pas se soucier du fait que 81 pour cent de la population, selon une enquête représentative, soit favorable à un congé de paternité ancré dans la loi (voir l'étude représentative de l’Institut Link de 2015, www.congepaternite.ch). L'association « Le congé paternité maintenant !» regrette aujourd'hui cette attitude de principe du gouvernement. Il laisse supposer malheureusement que pour lui les préoccupations des parents d'aujourd'hui ne sont pas assez importantes. En outre, le Conseil fédéral se méprend sur l'évolution de la situation en Europe : d'ici deux ans environ, tous les Etats membres de l'UE auront du introduire un congé de paternité d'au moins deux semaines.

20 jours de congé de paternité sont raisonnables, abordables et organisables

C'est maintenant au tour du Conseil des Etats. Il discutera de l'initiative et du contre-projet lors de la session d'été - probablement le 20 juin. Pour l'association « Le congé paternité maintenant !», c'est clair : la Suisse a besoin d'un congé paternité ! Avec l'initiative populaire actuelle de 20 jours de congé de paternité - à prendre individuellement et de manière flexible au cours de la première année de la vie de l'enfant - il y a une proposition raisonnable sur la table qui bénéficie à toute la famille. L'association recommande au Conseil des Etats un oui clair à cette initiative. « Notre initiative est un bon compromis typiquement suisse entre la situation actuelle et le souhait d'un congé parental plus long », déclare Adrian Wüthrich, président de l'association et conseiller national. L'association suivra de près le débat au Conseil des Etats.

Pour plus d‘informations:
•    Adrian Wüthrich, Président de l'association « Le congé paternité maintenant !»  et Président de Travail.Suisse, Mobile: 079 287 04 93
•    Maya Graf, Vice-présidente de l'association « Le congé paternité maintenant !»  et Co-Présidente d‘alliance F, Mobile: 079 778 85 71
•    Markus Gygli, Vice-président de l'association « Le congé paternité maintenant !»  et Président de männer.ch, Mobile: 079 757 79 91
•    Philippe Gnägi, Vice-président de l'association « Le congé paternité maintenant !»  et Directeur de Pro Familia Suisse, Mobile: 079 476 29 47