Notre métier, construire les meilleures conditions pour le vôtre.
Vous êtes ici > Communiqué(s) de presse > Ouverture des commerces le dimanche

Ouverture des commerces le dimanche - Une entrée en matière problématique

Les Syndicats Chrétiens du Valais (SCIV) désapprouvent la décision du Grand Conseil d’entrer en matière sur des ouvertures supplémentaires le dimanche dans les commerces et expriment le mécontentement du personnel de la vente.

Touche pas à mon dimanche

Les vendeuses et les vendeurs de ce canton sont déjà soumis à de grandes amplitudes horaires et particulièrement attachés à ce repos dominical. Ils doivent s’accommoder d’un dimanche de travail et ne souhaitent surtout pas en assumer d’autres, encore moins durant la période de l’Avent.

Les partenaires sociaux discutent d’une convention collective de travail

Depuis quelques mois, Trade Valais – l’association des grands commerces – et les syndicats discutent d’une convention collective de travail.

Trade Valais a demandé aux syndicats de faire des concessions par rapport à des extensions d’heures le soir entre le lundi et le samedi. Les syndicats sont entrés en matière en ayant conscience des efforts importants qui seront demandés au personnel de la vente, mais moyennant la négociation de compensations pour atténuer ces inconvénients.

Un référendum est envisageable

Compte tenu de cette perspective d’extension des heures d’ouvertures en semaine, les Syndicats Chrétiens du Valais (SCIV) voient d’un très mauvais œil des extensions supplémentaires pour les dimanches.

Si le Grand Conseil va trop loin en termes d’ouverture des dimanches, un référendum sera lancé par les SCIV.