Notre métier, construire les meilleures conditions pour le vôtre.
Vous êtes ici > Communiqué(s) de presse > Faillite 1Brik Sàrl

Faillite 1Brik Sàrl - Un premier pas dans la bonne direction

Suite à la signature, le mois passé, d’un accord entre les Syndicats Chrétiens du Valais à Monthey (SCIV) et Mike Echenard, ce dernier s’engageait à rembourser les créances auprès de ses ex-employés sur ses biens personnels. Au moment où paraît ce communiqué, les SCIV ont reçu un premier versement de 5'000 francs qui est un premier pas dans la bonne direction.

Un acompte de 5'000 francs et une cession de créance

Mike Echenard s’était engagé à vendre des biens personnels pour honorer ses créances auprès des employés d’1Brik Sàrl. Il était convenu qu’il dépose un premier acompte au 30 septembre, chose faite hier soir, avec quelques jours de retard. Cet acompte d’un montant de 5'000 francs constitue un premier pas dans la bonne direction et est accompagné d’une cession de créance de 160'000 francs à faire valoir sur la vente prochaine de biens immobiliers d’ores et déjà mis en vente. Cette cession se fait en faveur des Syndicats Chrétiens du Valais à Monthey chargés de rembourser les travailleurs lésés dans la faillite de 1Brik Sàrl.

Prochaine étape

Compte tenu du retard pris dans le versement du premier acompte, les Syndicats Chrétiens du Valais avaient entamé lundi matin une procédure de mise en poursuite aux noms des travailleurs d’1Brik qu’ils représentent. Dès que la vente des biens de Mike Echenard sera réalisée et que les travailleurs auront récupéré leur dû, les SCIV lèveront ces poursuites. Si la vente des biens n’est pas effectuée, les Syndicats Chrétiens du Valais entameront toutes les procédures utiles et nécessaires à saisir les biens promis.

Les ouvriers d’1Brik Sàrl ont travaillé honnêtement et méritent leur dû. Ce versement constitue un premier pas concret vers la récupération de leurs salaires impayés !